La Banque Nationale de Belgique recommande des infrastructures de transport de qualité pour soutenir la création d’activité.

 

( extrait du rapport annuel 2016 de la BNB )         « La présence d’infrastructures de transport et de communication de qualité détermine largement l’attractivité économique d’un pays.

 

 

Elle contribue également à améliorer la productivité. À ce titre, en favorisant la mobilité du travail ainsi que les flux physiques de biens et les échanges d’informations, les investissements en ces matières constituent donc un important facteur d’ajustements fluides et efficaces de l’économie et, plus généralement, d’allocation optimale des ressources.

Si la Belgique dispose de très bonnes infrastructures portuaires et aéroportuaires, qui lui permettent de jouer un rôle central dans les chaînes de valeur européennes et de se positionner au-dessus de la moyenne européenne en matière d’indicateurs de qualité des infrastructures, certains maillons des réseaux de transport se sont néanmoins détériorés ces dernières années, en particulier par rapport aux trois pays voisins. C’est notamment le cas des réseaux de transport ferroviaire et routier, qui sont en effet régulièrement saturés, surtout aux abords des grandes villes du pays, et qui se sont dégradés ces dernières années.

Des solutions doivent être apportées aux limites du fonctionnement de certaines infrastructures, en mettant l’accent sur l’indispensable complémentarité des investissements à réaliser. »

Tout est dit.

Source :  https://www.nbb.be/doc/ts/publications/nbbreport/2016/fr/t1/rapport2016_tii_h6.pdf