Les motards font la chasse aux ornières

Article paru dans La Dernière Heure du 12 novembre 2014 :

La Fédération de motards en colère tague les routes pour la bonne cause.

Hier peu après 14 heures, le contournement routier a été temporairement bloqué. Une centaine de motards membres de la Fédération belge des motards en colère (FBMC) ont arrêté leurs engins sur certains tronçons de ce ring dépendant de la Région wallonne pour dénoncer son (très) mauvais état.

Ils ont tagué les ornières, les fissures qui s’accentuent d’année en année entre les bandes de circulation, les défauts de revêtement et autres plaques d’égout en métal constituant de véritables pièges en plein virage, autour d’un des ronds-points du contournement.

En réalité, répartis en petits groupes qui sont partis de Bruxelles, Charleroi, Wavre, La Louvière, Mons et Namur, les membres de la FBMC ont marqué mardi à la bombe de couleur des centaines et des centaines d’ornières sur les routes régionales de plusieurs provinces. Des endroits de “danger imminent”, pour la FBMC, qui espère que la Région wallonne prendra en compte ces endroits marqués hier à la couleur fluo mais aussi photographiés et géolocalisés.

Les motards précisent au passage qu’ils agissent non seulement pour eux, mais pour la sécurité de l’ensemble des usagers de ces voiries : les cyclistes et les automobilistes sont aussi concernés.

En dehors de cette opération ponctuelle, la FBMC prépare aussi une collaboration avec la Région wallonne dans le cadre du plan Route II, qui impliquera d’importants investissements de rénovation de voirie à partir de 2017. “Notre but, c’est de faire comprendre qu’il faut réaliser un travail en profondeur : les petites réparations, les rustines, cela ne tient pas”, indique Joe Vereecke, le président de la FBMC. “Sur certains tronçons, on n’en est plus à la couche de surface : c’est carrément la couche inférieure de la voirie qui est attaquée. On n’en serait pas là si des investissements avaient été consentis quand c’était nécessaire, il y a dix ans”, conclut-il.